L'histoire du musée

Henri Queuille s'est illustré sur la scène politique française nationale et locale pendant plus de 50 ans. Son nom est associé à l'idée de refus du gouvernement de Vichy et de l'occupation.

L'idée de rassembler des documents relatifs à la Résistance lui vient après avoir rejoint, en 1943, le Général De Gaulle à Londres, lors d'une discussion avec Joseph Kessel.

A la mort du Président Henri Queuille, ses enfants firent don de sa maison au Département de la Corrèze en 1976 fixant toutefois une condition : Elle devait être transformée en Musée dont les thèmes seraient le souvenir d'Henri Queuille et la Résistance.

Le musée voit le jour en 1981, grâce à un comité issu des diverses organisations de résistance présentes en Haute Corrèze.

Son inauguration, le 4 mai 1982, se fait en présence du Président de la République, François Mitterrand et de Jacques Chirac alors maire de Paris et député de la Corrèze.

Photo du parc du musée Henri Queuille